Protocole violences faites aux femmes

jeu 01.02 2018 Revue de presse

Au sein de du Grand hôpital de l'Est francilien (réparti sur trois sites en Seine-et-Marne), l'unité médico judiciaire reçoit chaque jour de nouveaux signalements de femmes battues. Le Docteur Marc, médecin légiste qui y officie est le seul à pouvoir constater les violences qu'elles ont subi. Pour éviter des années de souffrance aux femmes, le GHEF a mis en place un repérage précoce. L’étude TRAQUE-VFF 1 (Tracer Repérer Accompagner à l’aide d’un Questionnaire les Violences Faites aux Femmes) en obstétrique au Grand Hôpital de l'Est Francilien débutée en 2017 (Dr Marc, U.M.J. et Dr Wafo, gynécologie-obstétrique) a permis de savoir sur ces premiers résultats que 11,5% des femmes suivies pour une grossesse étaient victimes de violences et que 47% subissaient des violences multiples, physiques, psychologiques, sexuelles, économiques.

Protocole violences faites aux femmes